dessardo, sculptor
Installation
dessardo, sculptor
Tasu (Béthisy-Saint-Martin, France - 2017) Escaper (Seneffe, Belgium - 2017) Courage, Fuyons! (Brussels, Belgium - 2016) Éloge de la Fuite (1F Rue des Renards, Brussels, Belgium - 2016) Lento (Korpoo Island, Finland - 2016) Eolo (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Fuga (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Onda (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Loudspeakers (Tsukuba, Japan - 2015) Prosthesis (Abiko, chiba, Japan - 2014) Copy (Neustadt an der Donau, Germany - 2014) Poulailler (Nannay, France - 2013) Breathing (East Haddam, USA - 2013) Gargouilles (Creysse, France - 2013) Installation (Wattwiller, France - 2013) Local (Brussels, Belgium - 2012) Proto-Gonzo (East Haddam, USA - 2011) Dix Goulottes (Tuilières, France - 2011) Zone (Gartow, Germany - 2011) Junk Trail (Connecticut, USA - 2010) Local People Do (Friesland, The Netherlands - 2010) Wheelbridge (Connecticut, USA - 2009) Waterfall (Connecticut, USA - 2009) Erddach (Lehnin, Germany - 2008) Waterloop (Flevoland, The Netherlands - 2008) Camouflage (Camargue, France - 2008) Stylite (Connecticut, USA - 2007) Exodus (Ludwigshafen, Germany - 2007) Wasserstand (Ingolstadt, Germany - 2007) Wall (Comines, Belgium - 2006) Network (Kongju, Korea - 2006) Belgian Flags (Brussels, Belgium - 2006) Penta & Stone (Busan, Korea - 2004) Mul Gil (Kongju, Korea - 2004) Aqueduc (Gesves, Belgium - 2004) Pän tà (Shanghai, China - 2003) Parasísmicas (Putaendo, Chile - 2003) Cortejo (Putaendo, Chile - 2002) Anticiclónica (Las Malaguetas, Dominican Rep. - 2000) Jetable (Wissant, France - 1998)
Installation  (Wattwiller, France - 2013)  170 x 110 x 200 cm, wood, iron, television, postbox, antenna, video

Artiste en «résidence» à Wattwiller en mai 2013, je m'y suis littéralement «installé». Sans terrain, j'ai construit ma maison au dessus du cours d'eau. Le permis de construire est affiché. La boîte aux lettre installée, je reçois mon courrier, on ramasse mes ordures.
16 rue d'Uffholtz à 68700 Wattwiller. C'est ma maison sur la cascade, mon «installation» à Wattwiller.
A la fenêtre, une vidéo, on y voit l'habitant du lieu qui se réveille. Il a l'air ébahi de voir des gens qui le regardent ou surpris de leur absence. Avec cette vidéo à la fenêtre qui laisse penser qu'il y a quelqu'un, personne ne viendra voler ma télévision pendant mon absence. (Marco Dessardo)


project détail work
photomontage du projet / photo de l'angle de toiture / photo de chantier avec Lisa, assistante.


L'art de l'installation s'entend ici au sens propre. Marco Dessardo utilise ce que lui propose le lieu où il est invité et trouve les matériaux sur place pour construire sa résidence d'artiste. Pour la «Fête de l'Eau à Wattwiller», Marco Dessardo a choisi un espace au-dessus du ruisseau, avec le portillon qui y mène. Il propose d'y construire sa maison.
La thématique de 2013 fait référence au livre «Walden ou la vie dans les bois» de Henry David Thoreau (1817-1862 - Concord, Massachussetts). Philosophe, poète, essayiste, inventeur du concept de désobéissance civile et de non-violence, il est considéré comme un des pionniers de l'écologie. Il raconte dans ce livre son expérience de vie pendant deux ans, au bord du lac Walden, et sa recherche d'une économie auto-suffisante. Il y décrit également la nature qui l'entoure et son besoin de marche et de silence.
Marco Dessardo s'est donc mis dans la peau d'une sorte de frère ou double de Thoreau, librement interprété, et s'installe dans le contexte naturel de Wattwiller. (Sylvie de Meurville)

Installation   (Wattwiller, France - 2013)
170 x 110 x 200 cm, wood, iron, television, postbox, antenna, video
Movie 1: Le Réveil (3 mn)