dessardo, sculptor
Éloge de la Fuite
dessardo, sculptor
Tasu (Béthisy-Saint-Martin, France - 2017) Escaper (Seneffe, Belgium - 2017) Courage, Fuyons! (Brussels, Belgium - 2016) Éloge de la Fuite (1F Rue des Renards, Brussels, Belgium - 2016) Lento (Korpoo Island, Finland - 2016) Eolo (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Fuga (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Onda (Béthisy-Saint-Martin, France - 2016) Loudspeakers (Tsukuba, Japan - 2015) Prosthesis (Abiko, chiba, Japan - 2014) Copy (Neustadt an der Donau, Germany - 2014) Poulailler (Nannay, France - 2013) Breathing (East Haddam, USA - 2013) Gargouilles (Creysse, France - 2013) Installation (Wattwiller, France - 2013) Local (Brussels, Belgium - 2012) Proto-Gonzo (East Haddam, USA - 2011) Dix Goulottes (Tuilières, France - 2011) Zone (Gartow, Germany - 2011) Junk Trail (Connecticut, USA - 2010) Local People Do (Friesland, The Netherlands - 2010) Wheelbridge (Connecticut, USA - 2009) Waterfall (Connecticut, USA - 2009) Erddach (Lehnin, Germany - 2008) Waterloop (Flevoland, The Netherlands - 2008) Camouflage (Camargue, France - 2008) Stylite (Connecticut, USA - 2007) Exodus (Ludwigshafen, Germany - 2007) Wasserstand (Ingolstadt, Germany - 2007) Wall (Comines, Belgium - 2006) Network (Kongju, Korea - 2006) Belgian Flags (Brussels, Belgium - 2006) Penta & Stone (Busan, Korea - 2004) Mul Gil (Kongju, Korea - 2004) Aqueduc (Gesves, Belgium - 2004) Pän tà (Shanghai, China - 2003) Parasísmicas (Putaendo, Chile - 2003) Cortejo (Putaendo, Chile - 2002) Anticiclónica (Las Malaguetas, Dominican Rep. - 2000) Jetable (Wissant, France - 1998)
Éloge de la Fuite  (1F Rue des Renards, Brussels, Belgium - 2016)  86 m, stainless steel

Cette sculpture s'appelle l'«Éloge de la Fuite».
Ce sont des gouttières qui fuient.
C'est un éloge de la pluie et de toutes les fuites:
Éloge des tuyaux et robinets qui fuient.
Éloge des personnes qui, aujourd'hui, doivent fuir de leur pays.
Éloge des fuites (leaks) comme celles de Edward Snowden.
Éloge de Bruxelles:
Cette sculpture est une version abstraite et fonctionnelle du Mannekenpis.

                 (texte d'inauguration, le 23 septembre 2016)




En 2006, Christine Rigaux invite Marco Dessardo à intervenir sur le projet du nouveau Centre Bruegel. Sculpteur, assisté de Caroline Gehu (architecte) et de Fabrice Delsinne (soudeur), Marco Dessardo propose à Roose Partners Architects de détourner les gouttières de leur bâtiment et d'organiser leurs fuites dans le patio d'entrée. Ils acceptent. En 2016, le bâtiment se construit, enfin. À Bruxelles, il pleut toujours, dans le monde, les fuites en tous genres se sont multipliées. On construit l'«Éloge de la Fuite», une pièce d'acier inoxydable soudé, un rhizome intégré à l'architecture, qui fait rigoler l'eau pluviale par gouttières et goulottes apparentes jusqu'à l'égout final. Quand il pleut, l'eau coule dans les mains courantes, stagne dans des contre-pentes, court, fuit, éclabousse.


Quelques dessins du projet initial et finissage avec la roulotte de Xaidi Tsirogianni et Jolien Naeyaert:

drawing drawing drawing drawing drawing drawing axono axono axono image du Bozar éloge errer est humain

Éloge de la Fuite   (1F Rue des Renards, Brussels, Belgium - 2016)
86 m, stainless steel